top of page

3 étapes SIMPLES pour aménager n'importe quel véhicule


Cet article est tiré de ma newsletter que j'envoie chaque semaine à mes abonnés. J'y partage tous mes meilleurs conseils d'aventure, de photo et de vidéo. Seuls certains mails terminent ici sous forme d'articles. Alors si tu ne veux pas manquer le contenu avec la plus grande valeur ajoutée que je crée, inscris-toi maintenant (clique ici) car en plus, c'est totalement gratuit, sans engagement et avec une formation offerte sur l'aventure ou la photo! Tu as tout à gagner à nous rejoindre ;)!




On me pose souvent la question de comment j'ai fait tel ou tel roadtrip.


Comment j'ai fait pour parcourir la Suisse entière jusqu'à Venise en payant 1 seul camping en 10 jours.











Comment j'ai parcouru la quasi totalité des cols routiers des Alpes en 3.5 jours à moto alors que je n'avais jamais voyagé à moto.





Et bien, c'est tout simple. Et j'ai décomposé le tout en 3 étapes.



Trois petites étapes qui fonctionnent et peu importe que tu aies deux, quatre ou six roues (mais là je me pose des questions).



1. Choisir un véhicule qui te plait. Et fiable.


C'est con à dire, mais ton véhicule, c'est comme ton environnement, c'est comme ton chez-toi. Si tu ne t'y sens pas bien, s'il ne te met pas des petites étoiles dans les yeux quand tu le vois, ça ne va pas te donner envie de travailler avec.



Il y avait bien plus simple à aménager qu'un Subaru Forester. J'aurais pu prendre un van, par exemple.



Mais ça ne me parlait pas, je trouvais ça d'un ennui mortel. D'une banalité de vanlifer qui retirait toute magie au projet.



Pour moi, la magie c'était un 4x4.



Parce que ça respire l'aventure, la brousse, le hors du commun.



Au début, je voulais un Land Rover Defender.





Indestructible ou presque malgré que ça pisse l'huile mais ça c'est parce que c'est de fabrication anglaise.



Puis j'ai vu les prix.


30'000 CHF pour une crouille à 250'000 km.


Et je ne parle même pas des entretiens.


Donc non merci.



Alors, je me suis porté sur un Jeep Wrangler.





Mais là aussi c'était 30'000 CHF...mais pour 100'000 km par contre.


Et après avoir discuté avec certains mécaniciens, la fiabilité de l'engin laissait vraiment à désirer pour un 4x4 de cette "envergure" (ou du moins celle que le marketing essaie de lui donner).



Donc non.



J'ai revu mes critères et mon choix s'est porté sur le nouveau Suzuki Jimny de 2018.





On était toujours à 30'000 CHF mais cette fois pour un véhicule neuf avec options.


Après réflexion, ce n'est pas le prix qui m'a fait changer d'avis mais les possibilités d'aménagements. C'est quand même TRES petit ces engins.



Alors j'ai réfléchi à mes critères.



Qu'est-ce qui est fondamental pour moi?



Que devait avoir le véhicule de mes rêves pour me faire rêver? Pour moi c'était:



Une forme assez carrée, caractéristique des 4x4 (le premier qui me parle de SUV je le vire).


Un vrai 4x4, c'est à dire avec un levier de petites vitesses.


Un intérieur plat si on replie les sièges arrières.



Si on devait retenir un seul critère universel pour le choix de n'importe quel véhicule, après la fiabilité mécanique, c'est d'avoir un intérieur plat quand on baisse les sièges.



Et, en second temps mais tout aussi important, le volume disponible de l'habitacle. Que ce soit pour l'aménagement ou pour la vie à l'intérieur.



J'ai épluché les pages Wikipédia de marques de véhicules et les sites de ventes d'occasion jusqu'à trouver un modèle qui réponde à ces critères simples:



1. carré


2. petites vitesses


3. intérieur plat


4. fiabilité mécanique.



Et c'est ainsi que Gary est entré dans ma vie. Ce fier Subaru Forester de 2006.



Suffisamment carré.


Assez long.


Puissant et vrai 4x4.


Et quelques options futuristes pour 2006 comme le régulateur de vitesse, les sièges chauffants et la clim.


Mécaniquement fiable car issu d'une philosophie nippone de faire durer ses créations, en dehors d'une petite maladie de rouille avec le temps mais ça se traite.






Prends le temps de cette recherche.



Prends le temps de définir tes critères et surtout de les ramener à un maximum de quatre.



Sinon tu ne feras jamais ton choix.



2. Tu ne vas pas réinventer la roue et YouTube est ton meilleur ami


Une fois que tu as tes critères et peut-être ton modèle de véhicule, je te conseille la meilleure école du monde:



YouTube.



Tout a déjà été fait.



Et si t'es un tout petit peu chanceux, tu vas trouver quelqu'un qui a fait une vidéo sur l'aménagement de ton véhicule de rêve.



Y'a bien un type qu'a aménagé sa Renault Clio en van...



Tout est possible. Découvre le plus d'aménagements différents possibles et définis tes besoins/envies.



J'y ai découvert des aménagements d'anciens camions de pompiers, de corbillards, de Volvo familiale, de Coccinelle etc.



Découvre, inspire-toi et adapte à ta sauce et selon tes possibilités (d'outillage, financiers ou tout bêtement de place intérieure et d'envies).



3. N'oublie jamais que tout évolue.


J'ai désossé Gary.



Dans l'évolution de ses aménagements, je lui ai enlevé sa banquette arrière.



J'y ai construit un ameublement mais ce n'était pas satisfaisant.



A cause de l'angle d'ouverture des portières.



Et à cause de ma volonté de garder Gary le plus versatile possible, de pouvoir l'utiliser en "daily" et donc conserver la possibilité de transporter plus que deux personnes.



J'avais aussi crée un 2e étage dans tout le coffre qui me permettait de stocker beaucoup de matériel.



Mais une fois en Ecosse, j'ai expérimenté les "winter storms", les tempêtes d'hiver.



Des vents à presque 100km/h pendant plusieurs jours.



J'ai donc dormi à l'intérieur de Gary, sur le siège avant passager, par crainte que ma tente s'arrache si je la déployais.



A mon retour, j'ai revu mes besoins et modifié l'aménagement du coffre pour pouvoir avoir 1.80m de longueur pour m'allonger dedans.



Et aujourd'hui, les idées ne manquent pas.



J'aimerais le rendre encore plus "offroad" avec des pneus 4x4, rehausser les suspensions, mettre un snorkel etc. Mais ça veut dire condamner l'option "daily" et ce n'est tout simplement pas le moment actuellement dans ma vie.



Rien n'est figé, fais en fonction de tes besoins actuels et reste ouvert.



Analyse ta propre utilisation du véhicule et adapte, corrige.



Et comme ça tu auras le meilleur véhicule aménagé du monde car il te correspondra à toi à un moment T et c'est tout ce qui compte pour vivre des aventures.



Pour les deux roues, y'a pas vraiment de question d'aménagement qui se pose. Ca se résume essentiellement à quels bagages tu vas emporter et comment tu vas les mettre sur ta bécane.



Le premier trip que j'ai fait à moto, c'était avec un énorme sac North Face sanglé sur le siège arrière.



Quand j'ai eu Staffa, j'ai voulu continuer dans l'ambiance vintage qu'elle dégage et j'ai acheté un vieux sac de voyage en cuir.



Il a pas tenu les 1700km de mon tour alpin.



Pour mon matos vidéo, je me suis porté vers les sacs Kriega que j'ai installé sur le réservoir.



Chers, mais très réputés. Une autre règle importante de l'aménagement, d'ailleurs. Il faut que ça tienne et que ce soit pratique à utiliser. Oublie le bricolage et investis tout de suite un peu plus pour une qualité qui tient la route. D'où ma recommandation de t'instruire sur YouTube pour savoir ce qui existe.



J'espère que ces petits conseils te mettent sur la piste de l'aménagement de ton véhicule!



N'hésite pas à me partager tes idées et tes réalisations en répondant à ce mail, j'ai toujours plaisir à découvrir l'ingéniosité de l'Humain pour vivre des aventures!




Tu verras, c'est ultra simpliste et ça répond à une versatilité qui me plait.


Et je dis que les vans c'est de la merde.



Prends soin de toi,



Hervé


Cet article est tiré de ma newsletter que j'envoie chaque semaine à mes abonnés. J'y partage tous mes meilleurs conseils d'aventure, de photo et de vidéo. Seuls certains mails terminent ici sous forme d'articles. Alors si tu ne veux pas manquer le contenu avec la plus grande valeur ajoutée que je crée, inscris-toi maintenant (clique ici) car en plus, c'est totalement gratuit, sans engagement et avec une formation offerte sur l'aventure ou la photo!




11 vues0 commentaire
bottom of page